fbpx

Tu triches toi aussi?

« Cheat day », « Cheat meal », « je triche le samedi », « j’ai triché »….Tu triches toi aussi?

J’entends tellement ces phrases souvent en coaching et toutes les fois je me demande, tu triches qui ?

Regardons de plus près le mot tricher

Définition du LAROUSSE (latin populaire *triccare, du latin classique tricari, chicaner)

1. Au jeu, enfreindre les règles pour gagner : Tricher aux cartes.

2. Enfreindre certaines règles, certaines conventions explicites ou d’usage en affectant de les respecter

Avez-vous vu ça …chicaner! Wow !

Certaines personnes « trichent »en contrôle c’est-à-dire qu’elles vont faire un écart alimentaire sans trop ou sans se sentir coupables. Par contre pour d’autres s’en suivra la « chicane » ou si vous préférez la punition…repas coupés, exercices excessifs, culpabilité, sentiment de honte, etc. J’ai connu ça personnellement.

Qu’est ce que le cerveau comprend?

Savez-vous que le cerveau croit exactement ce qu’on lui dit? Quand on dit à notre cerveau que l’on triche, on dit que l’on fait quelque chose de mal. Si on triche est-ce qu’on est tricheur? Comment ce choix de mots peut influencer notre perception de nous-mêmes?

Les mots que l’on utilise nous définissent. Donc si vous vous accordez un écart alimentaire de vos saines habitudes, vous ne trichez pas et vous ne trichez personne, vous prenez une décision.

Voici donc quelques conseils qui peuvent vous aider si vous avez du mal à négocier avec vos écarts alimentaires :

Culpabilité et regrets ne servent à rien

Premièrement, il est important de ne pas vous culpabiliser pour un écart alimentaire. Chacun en fait de temps en temps, et c’est normal. Acceptez-le et adoptez une attitude positive pour passer à autre chose. La perfection n’existe pas ! On peut toujours s’améliorer.

Revenez à vos habitudes saines

Reprenez vos habitudes alimentaires saines dès le repas suivant. Choisissez des aliments nutritifs et équilibrés qui vous apportent les nutriments dont votre corps a besoin. Ce n’est pas un repas ou un écart qui va tout changer ce que vous avez mis en place.

Aidez votre corps à éliminer

Hydratez-vous! Buvez beaucoup d’eau pour vous hydrater et aider votre corps à se débarrasser des toxines. Évitez les boissons sucrées ou alcoolisées, car elles peuvent aggraver les effets d’un écart alimentaire.

Pas de punition!

Ne sautez pas de repas. Je sais, il peut être tentant de sauter un repas après un écart alimentaire pour compenser, mais cela peut perturber votre métabolisme et vous amener à manger plus par la suite. Essayez de maintenir vos repas réguliers. Mais si vous avez fait un écart alimentaire, votre corps a besoin d’être nourri. Parce qu’il faut le dire, la plupart de nos écarts ne sont pas vraiment des choix nutritifs.

En avant les fibres!

Les aliments riches en fibres, comme les légumes, les fruits et les grains entiers, peuvent aider à réguler votre digestion et à vous sentir rassasié plus longtemps. Intégrez-les dans vos repas pour favoriser une sensation de satiété.

Activez-vous!

Faites de l’exercice physique et changez-vous les idées. L’exercice physique régulier peut vous aider à vous sentir mieux après un écart alimentaire. Il aide à brûler des calories supplémentaires et à stimuler votre métabolisme. Choisissez une activité que vous aimez et essayez de vous y engager.

Pas de régimes restrictifs

Après un écart alimentaire, il peut être tentant de vouloir suivre un régime strict pour «compenser». Cependant, cela peut être malsain et entraîner un cycle de restriction et de suralimentation. Optez plutôt pour une alimentation équilibrée et durable à long terme. S’il vous arrive trop souvent des faires des écarts alimentaires ou que vous ressentez toujours des fringales, vous pouvez vous faire aider par un ou une professionnelle pour comprendre pourquoi et pour vous aider à trouver des outils et des solutions faire de meilleurs choix alimentaires.

Prenez conscience et apprenez

Ce qui est important aussi c’est d’apprendre de nos écarts alimentaires. Réfléchissez à ce qui a déclenché cet écart et identifiez des stratégies pour éviter de reproduire la même erreur à l’avenir. Vous pouvez également consulter un professionnel de la nutrition pour obtenir des conseils personnalisés.

Rappelez-vous qu’un seul écart alimentaire ne va pas ruiner tous vos efforts. L’important d’apprendre à faire de meilleurs choix alimentaires est de maintenir une alimentation équilibrée dans la majorité du temps (visez la règle du 80/20).

Tout ne peut pas se changer en 1 semaine, adoptez de meilleures habitudes 1 à une et focusez sur ce que vous faites de mieux qu’hier.

Ah oui et arrêter d’utiliser le mot « tricher »

Pascale

Shopping Cart